L'ÉQUIPE

Matthew yates2

Matthew yates - Boursier Post-doctoral

Exploiter l'ADNe pour determiner la productivité relative des poissons avec des stratégies alternatives de pêche

J'ai obtenu mon baccalauréat (honours) de l'Université Dalhousie (superviseur Jeff Hutchings) où j'ai étudié les effets du croisement des espèces conspécifiques sur les phénotypes reproductifs alternatifs du saumon atlantique.Ma recherche au doctorat à l'Université Concordia (dirigé par Dylan Fraser) impliquait de l'expérimentation sur le terrain et des méta-analyses pour tester la façon dont les populations d'omble de fontaine répondent aux nouveaux environnements. Cette recherche m'a amené à développer des outils génétiques pour estimer / surveiller indirectement l'abondance dans les populations naturelles.

Pour mes recherches postdoctorales à l'UQAM, j'examinerai si l'ADN environnemental (ADNe) peut être utilisé pour surveiller efficacement les populations d'omble de fontaine soumises à des pressions de récolte. Cette recherche nous permettra de tester, dans la nature, comment les concentrations environnementales d'ADN changent à mesure que les populations sont épuisées par les activités de récolte humaine et si elles sont des indicateurs fiables du déclin de l'abondance.

Codirigé avec Dylan Fraser (Concordia)