L'ÉQUIPE

Mathilde Salamon2

Mathilde salamon - Candidate Phd

Réponses adaptatives d’un copépode nordique aux perturbations des lacs canadiens d'origine anthropique

J’ai obtenu mon baccalauréat en Biologie à l’Université Paris-Sud, où j’ai travaillé sur la plasticité génomique chez les archées thermococcales (superviseur Jacques Oberto) et la selection sexuelle chez la fourmi Cataglyphis cursor (surperviseur Thibaud Monnin). Pour mon Master en écologie évolutive de l’Université Paris-Saclay, je me suis intéressée aux espèces invasives avec deux projets de la station Biologique de Roscoff (France) portant sur 1) la compétition trophique d’Ascidies sympatriques invasives et natives du genre Ciona (cosupervisée par Christophe Lejeusne et Thierry Comtet) et 2) la connectivité et la dynamique de populations de l’algue invasive Undaria pinnatifida dans des habitats naturels et anthropiques (supervisée par Dr. Frédérique Viard).

Pour mon projet de doctorat, j’utiliserai des approches d’écologie de la résurrection et génomiques et afin d’étudier l’évolution rapide du copépode Leptodiaptomus minutus face à l’acidification de lacs, ainsi que l’adaptation locale au climat et la structure génétique de populations de cette espèce le long d’un gradient latitudinal et local.

Mathilde est un membre du programme CRSNG Ecolac.
Codirigée avec Rowan Barrett (McGill)